AccueilAidePlan du siteNous contacterWebmail

Les filières

Liens associés

 

 

Les métiers de la Santé

Les « métiers de la santé » regroupent toutes les professions ayant un lien étroit avec l’art de rétablir la santé, de guérir : médecins, infirmières, auxiliaires, technologistes médicaux, pharmaciens, mais aussi les psychologues cliniciens et les travailleurs sociaux, font partie de la liste universitaire des guérisseurs scientifiques ou des auxiliaires de ces officiers de santé. L’attrait des jeunes bacheliers pour ces métiers varie d’une branche à l’autre : la différence est grande entre le nombre de postulants à la formation médicale et celui des aspirants travailleurs sociaux. La carrière de médecin exerce une fascination singulière que l’on peut expliquer au prestige que les humains ont de tout temps associé à l’art de guérir. Nos jeunes semblent percevoir l’exercice de certains métiers de la santé comme une échelle conduisant à la promotion sociale.

La filière santé : Profil établi sous la direction de Érold Joseph, Docteur en Médecine

La filière Sciences agro-alimentaire

La Faculté d'Agronomie et de Médecine Vétérinaire porte le poids de la formation de tous les cadres de l'État pour ce qui concerne l'agro-industrie. L'ANPAH l'Association Nationale des Professionnels du secteur agricole recrute la plupart de ses membres parmi les diplômés de Damien ou dans les milieux qui travaillent en étroite collaboration avec les alumni de cette faculté. Le monopole est porté avec panache et il attire régulièrement les plus brillants bacheliers qui en sortiront juste pour s'inscrire dans les plus prestigieux centre d'etudes post-graduées. Les accords avec la faculté universitaire de Gembloux et d'autres grandes écoles assurent au pays des promotions riches dans toutes les professions liés à l'agriculture, à la gestion de l'environnement, à la production et la santé animales, la technologie alimentaire et la recherche.

La filière Administration économique et sociale

Un grand nombre de professions libérales est assemblé sous cette dénomination. Les deux fils, juridique et sciences économiques y sont ... de droit : la basoche haítienne vient dans sa quasi totalité de la plus ancienne de nos facultés ou y est associée.

Pourtant, les métiers du droit ne sont pas tous enseignés à la FDSE! Les offices publics de notaires ne sont pas forcément tenus par des licenciés en droit. Mais les

La Faculté maintient avec certaines universités étrangères - notamment celle de Clermont-Ferrand des programmes de spécialisation vers laquelles sont dirigés des étudiants finissants de la Faculté.

Le droit constitue une seconde formation très prisée. Nombre d'étudiants sont des professionnels de divers horizons scientifique et technique qui viennent compléter leur formation avec de solides connaissances juridiques. Il faut avouer que dans le pays haïtien, les notions de droit et de justice ne sont étrangères à personne et ne sont jamais trop éloignées des plus simples actes de la vie courante.

La grande vague technocrate et les besoins de modernité ont entraîné une floraison de centres de formation en gestion ou en administration. La vénérable FDSE, flanquée de l'INAGHEI n'a plus suffià cette vaste mission de production de cadres e la haute administration haïtienne

FDSE

INAGHEI

FMP

CTPEA

CEPODE

IERAH

L'École Nationale de la Magistrature qui forme les hauts magistrats du pays recrute essentiellement parmi les diplômés de la FDSE

Métiers du Génie et Haute Technologie

L'école a été longtemps Polyrechnique. Et divers étaient les métiers à dominante technique enseignés dans ce qui est devenu la Faculté des Sciences. De la topographie à l'architecture en passant par la chimie, les diplômés de la FDS

FDS

CTPEA

EMG (École Moyenne de Géologie)